Catégories
Dans le rétro Loisirs Mobilité

La fête, au Centre de la Mobilité

Le 26 août dernier, la Section vaudoise du TCS inaugurait son dernier bâtiment, le Satellite, tout beau, tout neuf. Retour sur une joyeuse journée!

Du haut du totem, façade aux tuiles photovoltaïques dorées, nous guettions le ciel. Les nuages nous éviteront-ils? Non. Il a plu sur Cossonay. Et pourtant, ce samedi 26 août, tout le monde était fin prêt pour faire la fête, et celle-ci fut belle, malgré les averses.

Fêter le nouveau bâtiment, baptisé le Satellite, et son totem, une tour de 15 mètres de haut qui abrite ascenseur et cage d’escaliers. Boire un jus pour clore la grande mue du Centre de la mobilité à Cossonay, inauguré en 1968. Ecouter les discours de celles et ceux qui constatent combien le Centre est un atout pour la région. Célébrer notre plaisir d’être ensemble. Présenter les activités de la Section et profiter de la présence du Service des automobiles et de la navigation pour changer son bon vieux permis bleu. Vous faire faire des tours sur les pistes, des gymkhanas à vélo, tester les trottinettes électriques, voir les entrailles d’un véhicule de dépannage du TCS, admirer les minis camions électriques romands, oser l’escalade avec Romain Sabatier, le champion que nous parrainons, et encore tant d’autres activités. C’était chouette, n’est-ce pas?

Oui, il a plu sur Cossonay. Mais les sourires étaient radieux, des soleils dans les yeux. Et petits et grands ont pu constater que chez nous, vous êtes quand même beaucoup chez vous!

Retour en images sur cette journée particulière.

Une fête familiale et conviviale

La mobilité en débat

Organisée en même temps que la fête publique, la cérémonie officielle a également été belle. Déplacée dans le restaurant Le Ront-Point en raison de la pluie, elle a réuni une septantaine d’invités, parmi lesquels des responsables politiques régionaux et cantonaux, des partenaires, et bien sûr des représentants du siège central du TCS.

Les différents discours ont évidemment rappelé que la mobilité est un sujet incontournable des discussions politiques. Car les défis sont énormes. On en veut pour preuve les débats de cette fin du mois de septembre au Parlement suisse concernant les investissements dans le rail et les routes nationales.

Parmi les intervenants, ici, Florence Texier-Claessens, vice-syndique de Cossonay. Ses interventions sur la radio LFM durant cette journée, ici.

Nous avons également eu la chance d’accueillir: de g. à dr., Jean-Luc Pirlot (secrétaire ASTAG, responsable Romandie), Pascal Chatagny (chef du Service des automobiles et de la navigation du canton de Vaud), Peter Goetschi (président central du TCS), Laurent Miéville (président du Grand conseil vaudois), Michele Convertini (directeur du TCS Vaud) et Yves-Stéphane Kellenberger (président du TCS Vaud).

Merci à toutes et tous de votre présence!

Nouveauté:

Visite virtuelle du Centre de la mobilité du TCS Vaud

Textes: Marie Mathyer et Hélène Isoz Photos: Hélène Isoz et Arnaud Blaser

Catégories
Dans le rétro Loisirs Tendance

8e TCS Ciné Drive-in

Et une autre belle cuvée pour notre manifestation montée de toutes pièces par l’équipe du TCS Vaud. La 8e édition de notre Ciné Drive-in s’est déroulée du 10 au 12 août sans accroc et dans une ambiance vraiment conviviale, avec des billets qui sont partis comme des petits pains dès l’ouverture de la billetterie. La météo a également été de notre côté. Que demander de plus? Une autre édition en 2024? Alors, voilà qui est dit. Merci à toutes et tous, et à l’année prochaine!

Galerie photos

Remerciements

Cet événement est réalisé grâce aux soutiens de nombreux partenaires et sponsors. Nous les remercions également.

  • CEDC
  • Ryser Groupe SA
  • Garage P-A Keller
  • EKML Sécurité
  • Cinéma de Cossonay

La fête continue!

Et pour celles et ceux qui auraient le goût de prolonger la fête, rendez-vous ce samedi 26 août, même endroit, mais heures différentes, pour célébrer la fin de l’agrandissement du Centre de la mobilité du TCS Vaud.

Ateliers, démonstrations, expositions, chasse aux indices, j’en passe et des meilleures, pour passer un bon moment entre amis ou en famille. Toutes les informations ici . Alors, à bientôt!

Catégories
Dans le rétro Mobilité Tendance

En 1953, Yverdon est à la pointe de la mobilité durable

Le 30 septembre 1953, l’inauguration des gyrobus attire la foule sur la place Pestalozzi à Yverdon-les-Bains. Crédit: Reproduction du Ciné-journal Suisse du 09.10.1953, tiré des Archives fédérales, Cinémathèque suisse.

Il y a 70 ans, la Ville du Nord vaudois devenait la première au monde à se doter de gyrobus. Ces véhicules étaient capables de transporter les usagers sans l’aide d’une ligne électrique. Plongez dans l’aventure de ces bus publics grâce à des images d’époque.

En ce 30 septembre 1953, Yverdon-les-Bains entre dans l’histoire de la mobilité durable. L’inauguration de deux gyrobus attire la foule sur la place Pestalozzi. Le Journal d’Yverdon ne manque pas de le souligner: c’est un événement mondial qui se joue ce jour-là dans la ville du Nord Vaudois.

Testé depuis un peu moins de trois ans dans les rues du chef-lieu, ce nouveau mode de transport entre officiellement en service.

C’est la première fois qu’un bus électrique peut transporter des passagers à son bord sans dépendre d’une ligne de contact. Développés par la société schwytzoise Oerlikon, ces véhicules sont propulsés par un moteur dont l’énergie est fournie par un «volant d’inertie», un disque d’une tonne et demie, lancé à très grande vitesse. D’autres villes – Bienne, Gand en Belgique ou Leopoldville au Congo belge – emboitent le pas à Yverdon.

Iconique, ce nouveau mode de transport place Yverdon à la pointe de l’électromobilité.
Crédit: Collection du Musée d’Yverdon et Région © Musée d’Yverdon et Région

Brève aventure

«Spectacle inédit» pour beaucoup, relève le Journal d’Yverdon, la recharge du gyrobus est suivie «avec une extrême attention».

Fascinante en ce jour de fête, l’opération va vite faire déchanter les usagers. Elle nécessite de fréquents arrêts de trois à quatre minutes afin de recharger le volant d’inertie. Les bus n’offrent en effet qu’une autonomie de 6 km.

La recharge des gyrobus nécessite de fréquents arrêts de trois à quatre minutes qui rendent la desserte peu attrayante. Crédit: Reproduction du Ciné-journal Suisse du 09.10.1953, tiré des Archives fédérales, Cinémathèque suisse.

À cet inconvénient de taille s’ajoute le fait que la ligne qui aboutit à Grandson ne dessert pas la gare d’Yverdon. Les usagers s’en désintéressent rapidement. La météo rigoureuse du Nord vaudois achève de plomber l’aventure: particulièrement froid, l’hiver 1956 est marqué par des avaries en série. Trois ans après leur lancement officiel, les gyrobus péclotent et la société qui les exploite est en grande difficulté. En 1960, ils sont définitivement mis sur la touche au profit de trois autocars Saurer.

Reste toutefois la fierté pour la cité d’avoir été pionnière en matière d’électromobilité. Et comme l’histoire aime se répéter, Yverdon vient de remettre ça: depuis le 10 décembre 2022, des bus d’un genre nouveau desservent la ligne 602, qui relie Montagny au technopole Y-Parc, via l’hôpital et la gare d’Yverdon. La société TRAVYS vient de mettre en circulation quatre bus électriques. Leur particularité? Ils fonctionnent sur batterie et n’ont donc pas besoin de ligne de contact pour se déplacer. La compagnie du Nord Vaudois est la première en Suisse romande à s’équiper de tels véhicules.

Vers notre article papier sur cette nouvelle desserte, ici.

L’aventure du gyrobus aura duré moins de sept ans à Yverdon-les-Bains. Crédit: Collection du Musée d’Yverdon et Région © Musée d’Yverdon et Région

Le canton de Vaud, à l’avant-garde

En matière de mobilité durable, le canton de Vaud a régulièrement été à l’avant-garde: le deuxième tramway électrique au monde circule dès 1888 entre Vevey et Chillon et Lausanne possède l’un des plus anciens réseaux de trolleybus encore en service au monde, déployé en 1932.

Chemin de fer – Musée Blonay – Chamby détaille l’histoire incroyable de ce tramway électrique, ici.

Texte: David Genillard

Catégories
Dans le rétro

TCS Ciné drive-in

Clap de fin ! Retour en images sur la 7ème édition qui s’est déroulée sans un nuage du 11 au 13 août 2022 sur les pistes du Centre de mobilité TCS à Cossonay.

Galerie photos

Crédits photo : TCS Vaud et loisirs.ch pour la vue aérienne.

Remerciements

Cet événement monté de toutes pièces par l’équipe du TCS Vaud est réalisable grâce aux soutiens de nombreux partenaires et sponsors que nous remercions vivement.

  • Garage VW P-A Keller à Romanel-sur-Morges
  • CEDC à Cossonay et Sullens
  • Cinéma Casino à Cossonay
  • Ryser Groupe SA à Avenches
  • Protronic à Birsfelden

Un grand merci également aux annonceurs, au public de tout âge venu en nombre, à l’école de cirque Coquino ainsi qu’à toutes les personnes ayant œuvré pour la tenue de cette manifestation.

Catégories
Dans le rétro

Grand Prix TCS

Retour en images sur la dernière édition de cet événement qui s’est déroulée les 7 et 8 mai 2022 sur les pistes du Centre de mobilité TCS à Cossonay. Le public, venu en nombre, a vu parader quelques 100 voitures mythiques « young & oldtimer ».

Galerie photos

Vidéo

Merci à loisirs.ch pour la réalisation de cette capsule vidéo.

Remerciements

Cet événement monté de toutes pièces par l’équipe du TCS Vaud est réalisable grâce aux soutiens de nombreux partenaires et sponsors que nous remercions vivement.

  • Garage VW P-A Keller à Romanel-sur-Morges
  • Bâloise Assurance, agence générale Riviera/Nord vaudois
  • Auto Illustré
  • Motorex

Un grand merci aux pilotes pour avoir assuré un beau spectacle, aux autorités communales et à la population de Cossonay, ainsi qu’à toutes les personnes ayant œuvré pour la tenue de cette manifestation.

Catégories
Dans le rétro

125 ans du TCS à Vevey

Le TCS a rayonné nuit et jour, du 24 au 26 septembre, sur la mythique place du Marché à Vevey. Cette tournée événement a été organisée dans le cadre du 125e du Club.

De jolies animations

Concerts, spectacles, ateliers et démonstrations ont animé notre village tout au long du week-end, pour le bonheur du public. Nous remercions vivement nos nombreux partenaires.

Galerie d’images

Musique

Les Pornographes / Les Pandas Royals / Look See Go / Old distillery jazz band / Les cors des alpes FEVI

Magie, illusion

Julien Sonjon

Animations

École de cirque Coquino / EPFL Racing Team / Atelier vélo par PRO VELO Riviera / Atelier bricolages MADE VISIBLE

Catégories
Dans le rétro

125 ans dans le rétro…

1896

Le 1er septembre plus exactement, 205 passionnés de vélo genevois fondent le Touring Club Suisse (TCS). Au fil des décennies, notre association à but non lucratif s’est très vite adaptée aux besoins de ses membres et s’est transformée en club centré sur l’automobile pour devenir aujourd’hui le plus grand club de la mobilité de Suisse.

Au service de la Suisse et de sa population depuis sa création, le TCS s’engage en faveur d’une mobilité sûre et durable, que cela soit à pied, à vélo, à moto, en voiture, en transports publics ou avec les nouvelles formes de mobilités urbaines. Un ménage suisse sur deux accorde sa confiance au TCS.

Avec cette galerie, nous vous proposons une immersion locale dans l’histoire du Club, avec de nombreuses photos prises dans le canton de Vaud.

N’hésitez pas à partager vos anecdotes et souvenirs avec nous!