Catégories
Loisirs Mobilité Non classé Tendance Voyage

Escapades en e-bike

Il y a celles et ceux qui chevauchent au long cours. A travers le monde et sans limites. Les autres qui filent droit au but, quotidiennement. Pour se rendre à l’école, au bureau ou au supermarché. Et entre ces deux réalités? Voici quelques idées pour profiter de son vélo à assistance électriques: ici, pas loin, le temps d’une parenthèse facile et ludique. Prêts, partez, roulez!

Dans notre édition papier de juillet, notre collègue David Genillard donne la parole aux Farine et aux Rumpf. Ces deux familles ont fait du e-bike un mode de vie et de voyage. Avec leurs enfants, les Farine ont parcouru 4000 kilomètres à travers l’Allemagne, le Danemark, la Suède ou encore la Finlande, pour finir en Lituanie, en 2019. Cinq mois de voyage, les fesses vissées sur une selle. Les Rumpf, Lillie, Alain et Ben, se font, eux, régulièrement des vacances actives, pour du tourisme spécial à la «force du mollet.»

Lillie et Alain Rumpf et leur fils Ben, de Gryon, sont des adeptes des vacances au rythme du pédalier. Crédit: A Swiss With A Pulse

Des escapades dans le coin!

Ces pros du vélo livrent leurs bons conseils, fort de ces riches et intenses expériences. Merci. Oui, mais, et si nous ne sommes pas prêts à tout lâcher pour parcourir le monde? Et si notre popotin était trop sensible pour avaler les kilomètres par centaines? Et si la météo ne fait rêver que sur deux jours, parce qu’après il pleut, beaucoup? Que les enfants chouinent, que le conjoint râle et qu’on aurait juste envie, là tout de suite, d’un petit circuit marrant, sans préparation, à s’envoyer de suite, le week-end prochain?

Alors, pas de panique, nous avons cela en stock. Il faut dire que le vélo électrique et la mobilité douce ont le vent dans le dos.

La mode des vélos électriques continue de se propager, avec un bond de 9,4 % des ventes, et ce après un chiffre déjà record en 2020. En tout, 187’000 e-bikes ont été vendus en 2021, après 171’000 en 2020. Cette catégorie a représenté plus d’un tiers des ventes totales de bicyclettes l’année dernière.

Bilan, 16 mars 2022, sur les ventes de vélos en Suisse

En guise de mise en bouche estivale, nous vous avons concocté un petit aperçu de quelques escapades en vélo avec assistance électrique. C’est simple et ça se passe près de chez vous.

La famille Farine, Aline, Léonard et leur trois enfants, Amael, Timothée et Céliane, ont la bougeotte! La Suisse regorge de trésors à découvrir en deux roues. Crédit: Léonard Farine

Evidemment, la liste est loin d’être exhaustive et pleine de partis-pris. On assume. N’hésitez pas à nous suggérer d’autres idées d’itinéraires en commentaire!

Pour les fans de suissitude:

Le site SuisseMobile a imaginé un circuit baptisé Route du Coeur. Un grand classique de la traversée de la Suisse à vélo. Ici, on chemine, du Léman au lac de Constance, en virevoltant parmi les plus beaux territoires du pays. En tout, 725 km pour sillonner la Suisse, à travers ce qu’elle a de plus beau et de plus spécifique à offrir. Pratique, l’itinéraire 99 peut aussi se découper en tranches de plaisir. Histoire de consommer avec modération. On suggère donc la première partie du circuit, l’étape 1, de Lausanne à Romont, soit 51 km, plutôt difficile, eu égard aux 1’100 m de dénivelés positifs.

«La montée par le Lavaux, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, offre une vue spectaculaire sur le Léman et les Alpes. Jusqu’à Romont, des panoramas pittoresques et de verts pâturages attirent le regard», dit le site.

Pour les adeptes de l’artisanat traditionnel:

Visites et dégustations: c’est quoi l’absinthe, comment se fabrique-t-elle, quelles sont les plantes utilisées et … comment la servir et la déguster?Tout un art! Crédit: terroir-tourisme.com

Absinthe, boîtes à musiques, automates, montres, fromage d’alpage, vins et horlogerie de luxe. Le parcours plaisir s’appelle «Lacs & Forêts». Il fait partie de la Route Verte, un projet des six parcs naturels régionaux de l’Arc jurassien. Il vous propose de relier, en 4 jours et 3 nuits, Couvet à Genève. Du Val-de-Travers à la ville du bout du lac, entre vals et vallées, sur un e-bike: partir à la découverte de savoir-faire séculaires. Il y en a pour tous les goûts avec, pour sûr, une impression de carte postale.

Pour les gourmands:

C’est une boucle, de Bière à Bière, sans jeu de mots pour soiffards, à réaliser en une belle journée, pour découvrir les villages du parc Jura vaudois. Epiceries, boucherie, producteur de miel, de pesto, de sirops, fromagerie, auberges: il y a de quoi vous se mettre en appétit et savourer les spécialités du cru! Ceux qui craignent de ne pas brûler les calories accumulées sur cet itinéraire goûtu, peuvent lui ajouter des kilomètres facilement. Bon appétit!

Pour les gosiers en pente:

Il y a bientôt autant de caves et de vignobles à découvrir que de possibilité pour le faire les pieds sur des pédales et les mains sur un guidon. Oui, boire ou conduire, il faut toujours choisir, mais désormais, on peut déguster la mèche au vent et l’âme en paix. Ici, il s’agit d’explorer le vignoble du Chablais. Mais cherchez autour de vous, il y en probablement d’autres. Au départ d’Yvorne, roulez au plus près des emblématiques vignes des Murailles, au coeur de la vieille ville d’Aigle pour déguster, face à la fresque du lézard, peinte sur les Murailles, le chasselas le plus connu du pays.

Le Château d’Aigle, à savourer sans modération! Crédit: Henri_Badoux

Pour les sautes frontières:

Sortez vos cartes d’identités et vos passeports! Cette boucle de Bâle, permet de réaliser trois pays, la Suisse, l’Allemagne et la France, en 40 km, plutôt pépères, plats et en majorité par sur des pistes cyclables!

Devant la gare de Bâle, empruntez l’une des rampes pour vélos pour passer sous la place et accéder à la piste cyclable d’Aeschengraben jouxtant le De-Wette-Park. Suivez-la et rejoignez la route cyclable nationale No 2 qui conduit jusqu’à la frontière allemande, à Weil am Rhein. Une fois en Allemagne, suivez la piste cyclable aménagée sur le trottoir de la Zoll Strasse/Colmarer Strasse et empruntez l’Alte Strasse. Arrivé au fleuve, tournez à droite et suivez la piste cyclable sur 900 m avant de prendre à gauche sur le pont pour gagner l’île du Rhin, où vous rejoignez la route cyclable No 979. Suivez-la pour revenir à Bâle et bifurquez sur la route No 7 pour regagner la gare de la ville de départ.

Les indications complètes se trouvent ici!

Pour les becs à sucre:

A travers champs, vers l’infini de l’Emmental, des biscuits en poches! Crédit: Kambly

Non, nous ne sommes pas sponsorisés. Mais cette boucle de 30 km au coeur de l’Emmental, de Langnau à Langnau, nous a vendu du rêve. Bien sûr les paysages verts, si verts, sont parfaitement helvétiques et romanesques. Mais ce qui emporte la palme, pour les accros au goûter à saveurs d’enfance, c’est la dégustation, à volonté, des quelques 100 variétés de biscuits, de la fabrique Kambly. Avec son idée de découverte à vélo, l’entreprise du Romand Oscar Kambly tombé amoureux d’une fille de Trubschachen, en 1910, remporte le 3e prix MILESTONE, prix le plus important dans le secteur du tourisme, dans la catégorie «Projet remarquable»..

Avant de partir

… sachez que vous trouverez la plupart de ces itinéraires et tant d’autres encore sur SuisseMobile, dans pléthore de magasins de cycles dont les communautés, souvent online, ne cessent de croître, via les sites de marques de vélos, ou encore via les offices du tourisme régionaux, qui offrent toujours plus régulièrement des idées de circuits autour de leur points d’intérêts. N’oubliez pas les ouvrages spécialisés, comme celui-ci.

Et aussi…

Le site du TCS est une mine d’informations, pour tout ce qui concerne la répartition du chargement, les pense-bêtes avant le départ et la sécurité en route. Sans compter les assurances, au cas où tout ne se passe pas comme prévu.

Bonne route!

Catégories
Conseils Loisirs Mobilité Société Tendance Voyage

 #vanlife: les astuces de Chloé et Sevan

Chloé, 29 ans, et Sevan, 34 ans, sont partis en novembre 2021 de Pont (Veveyse), pour explorer le monde à bord de leur Crafter. De leur mini-maison sur roues, transformée par leurs soins, ils nous aident à vous proposer quelques astuces de nomades aguerris.

Aujourd’hui, ils sont en Russie. Avant, il y a eu la Suisse, l’Italie, l’Autriche, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l’Albanie, la Grèce, la Bulgarie, la Turquie, la Géorgie, l’Arménie, l’Iran, l’Irak, le Koweït, Les Emirats arabes unis, Dubaï, Oman, l’Arabie saoudite, la Jordanie, Israël, l’Irak, la Turquie et la Géorgie. Plus de 62 000 km au compteur, pour quelques 19 mois de voyage.

On peut dire que ce couple passe désormais pour des experts dans la communauté grandissante des vanlifeurs. Comprendre ces nouveaux nomades qui font de leur quotidien dans un camion transformé un véritable style de vie.

Mais avant de quitter la Suisse et de tout lâcher pour un périple au long cours, Chloé et Sevan possédaient un premier van. C’était un T6 transporteur, toujours chez VW, dont ils avaient déjà aménagés eux-même l’intérieur. Ils partaient alors aux quatre coins de la Suisse, ou en Europe, pour des escapades de quelques jours.

Voici un petit florilège, enrichi par nos soins, de quelques trucs et astuces qui vous rendront la vie plus douce si vous avez la bougeotte!

Achat du véhicule

S’offrir un bus est un investissement. Et parfois un gouffre financier. Chloé et Sevan ont revendu leur premier van, personnalisé maison, afin de pouvoir investir dans un camion plus grand. Leurs critères essentiels? Pouvoir se tenir debout à l’intérieur, parvenir à créer une douche et obtenir assez d’espace de rangement pour transporter un équipement sportif conséquent.

Selon Michael Sterk, membre de TCS Camping, un van est un véhicule qui mesure environ 5 m de long, 2 m de large et 2 m de haut. Voici quelques exemples typiques de cette catégorie: Citroën Jumpy, Fiat Talento, Ford Transit Custom, Mercedes Classe V/Vito, Nissan NV300, Opel Vivaro, Renault Traffic, Peugeot Expert, Toyota Proace et VW T5/T6.

Voyant plus grand, notre couple de voyageurs a choisi un fourgon. Soit un véhicule qui mesure environ 5,50 à 6,50 m de long, 2 à 2,15 m de large et de 2,50 à 2,80 m de haut. Un Crafter du constructeur VW, dans leur cas.

Ils ont opté pour un véhicule neuf, le marché de l’occasion étant saturé.

Au rayon trucs et astuces, ils sont allés expliquer leur projet dans un garage et sont parvenus à obtenir une remise de près de 20’000 francs pour l’achat de leur nouveau bébé!

N’oubliez pas non plus que le TCS propose un service de test du véhicule d’occasion que vous convoitez!

Transformer son habitacle

Chloé et Sevan ont travaillé tous les jours pendant 5 mois et demi sur leur van pour aménager l’intérieur. Cabine de douche, lit, rangement, table et banc se transformant en lit d’appoint pour visiteur, système de caisses coulissantes, 8 au total, pour transporter leur 180 kg d’équipement sportif.

Nos deux experts ont déboursé près de 25’000 francs pour l’aménagement intérieur de leur nouvelle maison sur roue.

Ils ont appris sur le tas, en lisant des ouvrages de bricolages. Et en compilant des heures de tutos sur la plateforme YouTube.

Selon les sites spécialisés, aménager soi-même son van ou son fourgon peut demander facilement 300 heures ou plus, en fonction du niveau d’exigence que l’on a. Compter entre 10’000 et 20’000 francs minimum.

Et ne pas oublier de prévoir un lieu où pouvoir parquer le véhicule durant la phase de travaux de ce projet chronophage. Chloé et Sevan ont ainsi pu utiliser un atelier communautaire et les outils disponibles sur place. Il existe aussi des plateformes de troc ou de location d’outils, bien pratique pour économiser quelques sous!

Homologuer son véhicule

Pour tout ce qui a trait aux modifications apportées dans votre van ou fourgon, il faut se référer aux sites officiels des services automobiles helvétiques. Le plus clair sur la question étant le site neuchâtelois. Les règles sont fédérales et non cantonales.

Notre article en pages 4 et 5 de notre édition de mai, dans «ça roule», disponible en version e-paper, résume bien la problématique.

Pour Chloé, l’essentiel en termes d’aménagement était: «un chauffage de stationnement avec eau chaude (surtout pour l’hiver), une douche avec bac en inox, et dans le but d’être autonome, une bonne installation électrique reliée aux panneaux solaires ainsi que notre système de filtration des eaux.» Il n’y a eu aucun soucis au moment de faire expertiser le fourgon.

Etablir son camp de base

En Suisse, l’article 699 du Code civil dit: «Chacun a libre accès aux forêts et pâturages d’autrui et peut s’approprier baies, champignons et autres menus fruits sauvages, conformément à l’usage local, à moins que l’autorité compétente n’ait édicté, dans l’intérêt des cultures, des défenses spéciales limitées à certains fonds.»

Le camping sauvage n’est ainsi pas interdit par la loi. Les dispositions légales relatives au camping sauvage ou aux nuitées en camping-car en dehors des campings officiels sont définies au niveau cantonal. Et ce sont les communes qui ont le dernier mot!

Chloé et Sevan recommandent pourtant deux applications qu’ils utilisent pour trouver un terrain accueillant: Park4night et iOverlander, plus pratique pour les destinations hors Europe. Le TCS a dressé un petit memento des applications du même type, plutôt axée sur les campings officiels.

Voyager hors de l’Europe

Assurer son bus pour jouer au saute-frontière est essentiel. De nombreux pays exigent cette sécurité. Notre couple de voyageurs ont opté pour le carnet du TCS: un document douanier international qui couvre l’admission temporaire de véhicules à moteur dans plusieurs pays du monde. Renseignez-vous!

Et comme certaines zones du monde sont plus instables que d’autres, Chloé et Sevan recommandent de s’inscrire sur l’application du Département fédéral des affaires étrangères, en se méfiant tout de même du temps de latence entre les événements et les notifications qui parviennent aux voyageurs. Eux utilisent en parallèle l’application mysafetravel.

Se souvenir du meilleur

Et pour partager son carnet de route et se rappeler toutes les anecdotes et situations cocasses, rien ne vaut une communauté, de proches ou d’inconnus, qui vivent avec nous, par procuration les joies du voyage! Via les réseaux sociaux ou des applications spécialisées, le monde est infini, mais tient dans une poche!

Vous pouvez ainsi suivre Chloé, Sevan et leur chien Lucky, adopté au Monténégro, sur toutes ces plateformes:

Polarsteps: Onerideaway

Instragram: Oneride_away

Facebook: Onerideaway

Site internetwww.onerideaway.ch

Bons plans

Le TCS Genève part explorer Lucerne le week-end du 9 au 11 juin 2023. Préparez votre van ou camping-car et rejoignez-le. Infos et inscription ici.

Le TCS Camping Club Vaud organise des sorties tout au long de l’année. Infos et inscription ici.

Catégories
Conseils Loisirs Voyage

Le coût d’un camping-car d’occasion

Le camping-car a le vent en poupe et la période du Covid a amplifié ce phénomène. Qu’il soit neuf ou d’occasion, ce véhicule reste cependant un achat conséquent. Nous abordons ici la question qui peut faire mal: celle du prix à payer pour devenir l’heureux propriétaire d’une maison sur quatre roues!

Budget

Au risque d’enfoncer une porte ouverte, sachez qu’il existe des camping-cars d’occasion pour tous les besoins et pour tous les budgets. Avant toute chose, il est donc important de définir l’utilité du véhicule.

Lire notre article papier à ce sujet, ici.

Pas question de prendre peur en découvrant le prix du magnifique camping-car d’occasion qui vous a tapé dans l’œil, sachez que ces véhicules sont conçus pour une utilisation durable et qu’ils peuvent être opérationnels pendant des décennies. Par ailleurs, ils offrent une valeur relativement stable et peuvent être revendus à bon prix, même d’occasion. 

L’expert du TCS Jürg Reinhard rappelle que le prix proposé par un particulier devrait être bien inférieur à la valeur marchande. 

Achat auprès d’un concessionnaire ou d’un particulier? La réponse du TCS, ici.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de faire gaffe aux offres trop alléchantes.

Le coût d’entretien

Avant d’ouvrir son porte-monnaie, il faut également être conscient des frais courants nécessaires à l’entretien du véhicule.

On ne parle pas ici du coût des nuitées dans un camping ni des péages sur l’autoroute, mais des frais inhérents à la possession d’un camping-car.

Les coûts d’entretien comprennent notamment:

1. Une vignette autoroutière, éventuellement

2. La redevance forfaitaire sur le trafic des poids lourds (RPLF), si nécessaire

3. L’immatriculation / Le contrôle technique

4. L’impôt sur les véhicules à moteur

5. Les assurances

6. La révision du véhicule

7. Des contrôles réguliers de l’étanchéité et du gaz

8. La probable location de l’emplacement de stationnement

9. La liste des frais d’entretien annuels du camping-car

10. Une possibilité d’économie: un camping-car avec plaque interchangeable

En Suisse, l’installation de gaz dans un camping-car doit être contrôlée tous les trois ans.

Les coûts d’entretien varient selon le poids total autorisé en charge du camping-car.

On distingue généralement les véhicules dont le poids total autorisé en charge est inférieur ou égal à 3500 kg, qui peuvent être conduits avec le permis B, et les véhicules d’un poids total supérieur à 3500 kg pour lesquels le permis de conduire C1 (jusqu’à 7500 kg) ou C (plus de 7500 kg) est requis.

Dans un exemple publié sur internet et prenant comme référence des coûts maximaux pour un camping-car typique avec un poids total autorisé de 3500 kg, le TCS arrive à des frais d’entretien de 4760 francs par an.

Lien vers l’exemple du TCS, ici.

Il s’agit donc d’un montant non négligeable! D’autant qu’il n’inclut pas les frais de carburant, de péage à l’étranger, d’hébergement ou de restauration.

De même, l’amortissement ou la perte de valeur du véhicule ne sont pas compris dans le coût total.

Alors quelles sont les possibilité d’économie?

  • Opter pour un camping-car avec plaque interchangeable
  • Tenter un dépôt des plaques pendant l’hiver

Quand acheter ?

Idéalement, lorsque la demande est la moins forte, c’est-à-dire dès l’automne. C’est à cette saison que les camping-cars loués sont restitués aux concessionnaires et ensuite revendus. C’est également souvent à ce moment qu’un campeur décidera de se séparer de son véhicule.

À partir de fin février, on dit que les bonnes affaires sont déjà parties! Des concessionnaires ont affirmé ne presque plus avoir de véhicules d’occasion dès le mois d’avril.

À noter que ce sont surtout les prix des véhicules de loisirs de moins de 6 ans qui sont les plus sujets aux variations. Ceux des véhicules plus anciens (de 6 à 10 ans) restent plutôt stables.

Parce qu’on est sympa…

…Voici une check-list «technique» qui pourrait vous être bien utile lorsque vous réfléchissez à acheter un camping-car d’occasion à un particulier.

  • Déterminer le poids total du véhicule: peser le camping-car avant l’achat
  • Vérifier l’étanchéité de l’habitacle: y a-t-il des odeurs suspectes?
  • Les contrôles d’étanchéité prescrits ont-ils été effectués?
  • La garantie sur l’étanchéité de la structure est-elle encore valable? Durant combien de temps encore? Certains constructeurs de camping-cars accordent jusqu’à dix ans de garantie sur l’étanchéité de la structure, à condition que les contrôles aient été effectués sans faille.
  • Contrôler le coffre à gaz
  • Contrôler les batteries de bord
  • Contrôler le sous-plancher afin de repérer du bois vermoulu ou des déformations
  • Évaluer l’espace disponible: combien d’adultes et d’enfants le véhicule peut-il accueillir?
  • Emportez-vous des animaux domestiques?
  • Contrôler l’installation hydraulique
  • Contrôler le moteur, l’embrayage, le livret de service et les freins
  • Contrôler les pneus (âge, poids et profil)
  • Un Caravan Gas Control a-t-il été effectué?
  • Le véhicule a-t-il connu des sinistres?
  • Y a-t-il des dommages liés à la grêle?
  • Existe-t-il une garantie?
  • Exigez le livret de service complet et les factures de réparation!
  • Les services ont-ils tous été effectués?

Conseil de l’expert: qu’il s’agisse d’un achat auprès d’un concessionnaire ou d’un particulier, une inspection sur place et une course d’essai s’imposent toujours.

Retrouvez cette check-list et d’autres conseils TCS pour l’achat d’un camping-car d’occasion ou neuf, ici.

Pour aller plus loin:

Acheter un camping-car, neuf ou d’occasion?

Conseils pour nouveaux conducteurs de camping-cars

Conseils pour la location d’un camping-car

MyCamper – la plateforme suisse de partage de véhicules de camping

Catégories
Découverte Loisirs Voyage

Deux Vaudois pour un défi humain

Ardit et David participeront en février prochain au 4L Trophy, qui se veut être le plus gros rallye du monde pour jeunes. Le TCS Vaud les soutient dans cette «aventure humaine».

Dans la dernière ligne droite de leurs préparatifs, Ardit Nuhi et David Rollo (photo), deux Vaudois qui se sont rencontrés il y a bien longtemps sur les bancs de l’école secondaire, s’attaquent à la rénovation de leur Renault 4L. Le contrôle technique organisé gratuitement au Centre du TCS Vaud permet «heureusement» à ces deux jeunes gens de cibler les travaux impératifs à réaliser avant de s’aligner sur la ligne de départ du 4L Trophy, se réjouissent-ils. L’aventure se déroulera en février 2023.

Vers notre article papier sur cette participation vaudoise, ici.

Plus gros rallye du monde pour jeunes

Des milliers de jeunes européens ont déjà participé au 4L Trophy. Crédit Raid 4L Trophy

Mais le 4L Trophy, qu’est-ce que c’est?

C’est un autre rallye dans le désert marocain. L’attrait pour ce coin du monde ne se dégonfle pas. Il y a quelques années, le TCS Vaud avait par exemple soutenu deux jeunes Vaudoises inscrites au Rallye Aïsha des Gazelles qui se déroule également dans cette même région de la planète.

La particularité du 4L Trophy est qu’il s’adresse aux jeunes âgées entre 18 et 28 ans. Sur leur site internet, les organisateurs n’hésitent pas à le promouvoir comme le plus gros rallye du monde pour les jeunes.

Le but du jeu est celui-ci: relier Biarritz à Marrakesh, sans technologie GPS, à bord d’une bonne vieille 4L.

«Au programme, pas moins de trois pays traversés, douze jours en immersion pour découvrir le Maroc, des épreuves d’orientation jusqu’au pied des dunes du Sahara et une étape marathon de 48 heures en autonomie avant le retour (et la teuf !) à Marrakech», annoncent, sur leur site, les organisateurs.

«Cerise sur le sundae, en participant au 4L Trophy, tu prends part à un élan de solidarité immense pour accomplir une mission engagée et durable auprès de l’association Enfants du désert et de la Croix Rouge française», est-il indiqué plus loin.

Un rallye éco-solidaire

À l’instar du Rallye Aïsha des Gazelles, ce raid réservé à la jeunesse a en effet enrichi son concept d’actions solidaires à l’attention de la population et de gestes éco-responsables.

Soutien à la population

Par exemple, chaque année, ses participants embarquent à bord de leur 4L des fournitures scolaires et sportives destinées aux enfants les plus démunis du Maroc.

De leur côté, David et Ardit emporteront «plein de matériel, dont des ordinateurs du TCS Vaud», annoncent-ils.

Le 4L Trophy se veut aussi solidaire avec la population indigène, en distribuant notamment du matériel. Crédit Raid 4L Trophy

Eco-solidarité

Le 4L Trophy s’engage aussi dans une démarche éco-citoyenne avec la mise en place de Brigade Verte, depuis 2020. L’objectif de cette dernière? Limiter l’impact du raid sur les zones traversées.

Pour remplir sa mission, la Brigade Verte est présente sur les bivouacs et va à la rencontre des participants pour communiquer sur les actions et gestes éco-citoyens indispensables. Elle collabore avec l’entreprise éco-mégot afin de collecter et recycler tous les mégots durant le raid. Ce sont quelques-unes des actions éco-responsables mises en place au fil du temps.

Préoccupations partagées

Cet engagement éco-solidaire de la part des organisateurs du rallye était important pour Ardit et David. Concerné par l’écologie, David s’est même approprié le thème dans un travail durant son Master en architecture.

«Dans un premier lieu, nous nous engageons à respecter l’environnement à travers notre conduite automobile et comportementale, annoncent-ils ainsi, dans leur dossier de sponsoring. Un don calculé en plus de notre budget sera reversé à la fondation Good Planet pour compenser notre impact carbone créé durant notre voyage. Pour finir, les bénéfices récoltés pendant nos démarches seront reversés aux associations solidaires aux enfants en difficulté ainsi qu’aux associations conservatrices de l’environnement», concluent les deux jeunes hommes.

Une drôle d’histoire

Pratiquement, David et Ardit sont actuellement en pleine phase de rénovation et de réparation de leur Renault 4L. Heureusement, lors de l’achat de la voiture, ils ont hérité de deux caisses remplies de pièces de rechange. De quoi faciliter la vie de ces deux néophytes dans le domaine de la mécanique.

C’est que cette aventure est aussi une belle histoire, qu’ils ne manqueront pas de raconter à leurs enfants et petits-enfants.

C’est en effet à Genève que les deux Vaudois ont finalement acheté leur Renault à un particulier. Et il se trouve que cette personne avait également, à l’époque, le défi du 4L Trophy dans le viseur. Finalement restée au bout du lac Léman, la jolie Renault partira bientôt en vacances, grâce à la persévérance de David et Ardit.

En attendant, cette bonne vieille voiture testera ses amortisseurs sur la piste 4×4 du TCS Vaud. Elle continue aussi de rouler régulièrement sur les routes suisses. Pour garder la forme et permettre à ses propriétaires de garder la main.

L’aventure de ces deux jeunes Vaudois vous intrigue? Retrouvez-les sur les réseaux sociaux sur:

Instagram: araignee_du_desert

Catégories
Conseils Voyage

Location de voiture: évitez les pièges

Victimes de la pandémie, les entreprises de location de voitures peinent à reconstituer leur flotte. Au final, c’est le locataire qui paie cher, voire très cher. Nous vous donnons ici quelques conseils pour trouver le véhicule qui vous correspond et faire en sorte que tout se déroule au mieux avant, pendant et après la location.

Pénurie de voitures de location

Si vous prévoyez de louer une voiture de location pour vos vacances d’été, que cela soit dans un pays voisin de la Suisse ou ailleurs dans le monde, la tâche sera difficile et vous risque de payer cher.

Malmenées durant la pandémie, les entreprises de location de voiture ont en effet de la difficulté à reconstituer leur flotte.

Les prix des voitures de location explosent. Pourquoi? Lire notre article papier sur le sujet ici.

Résultat des courses: les prix de location sont élevés, voire très élevés selon la région et la période. Parfois, il sera tout simplement impossible de trouver une voiture disponible. Même pour un dépannage.

Par conséquent, le TCS conseille aux voyageurs de faire contrôler leurs véhicules avant le départ, afin d’éviter les mauvaise surprises en cas de pannes.

Lire le communiqué de presse du TCS à ce sujet ici.

Avant de louer un véhicule

  • Planifiez! N’attendez pas la dernière minute pour réserver votre voiture de location.
  • Définissez vos besoins. Les voitures présentent différents accessoires qui ne vous sont peut-être pas nécessaires. Ou, au contraire, vous avez besoin d’accessoires particuliers et vous devez vous assurer de pouvoir en disposer, mais pas à n’importe quel prix.
  • Comparez les offres, que vous pouvez obtenir soit par téléphone soit via internet. Il existe aujourd’hui plusieurs comparateurs en ligne.

Lien vers le comparateur du TCS ici.

  • Vérifiez la couverture d’assurance proposée. Avec l’assurance responsabilité civile, il convient de savoir quel est le montant de couverture, c’est-à-dire le montant maximum payé par l’assurance pour les dommages que vous occasionnez. Si cette somme ne suffit pas, vous êtes responsable avec votre fortune personnelle.
  • N’hésitez pas à effectuer une recherche pour des voitures qui se trouvent peut-être à quelques kilomètres de votre point de chute. Vous obtiendrez peut-être des tarifs plus avantageux.

Attention à l’âge du locataire

Certains prestataires ne louent pas à des conducteurs/conductrices jeunes/âgés ! Ou seulement moyennant des frais supplémentaires.

Lire notre article papier sur les taxes pour les seniors lors de la location d’une voiture ici.

Lors du retrait

Bravo. Vous avez déniché l’objet de vos rêves et malgré votre fatigue après 36 heures de vol, vous n’avez qu’une seule envie: sauter dans votre véhicule de location pour rejoindre votre hôtel et prendre une douche revitalisante. C’est là que nous vous mettons en garde: le retrait du véhicule ne doit pas se faire à la légère, au risque de voir s’additionner des frais supplémentaires.

Lire le contrat en détail

On s’informera bien entendu où et à quelle heure le véhicule est disponible.

Ne signez pas un contrat que vous ne comprenez pas, tout en sachant qu’un loueur étranger n’est pas tenu de le fournir dans votre langue.

Le bon d’échange (voucher), la carte de crédit et le permis de conduire doivent être présentés lors de la réception du véhicule. Le numéro de la carte de crédit sert de garantie. Rendez-vous au comptoir avec la même carte que celle utilisée pour la réservation. Est-ce que votre carte est suffisamment alimentée? Pensez à la caution.

Contrôlez soigneusement le contrat sur place afin d’éviter la facturation de prestations non souhaitées. Vérifiez que les prestations d’assurance désirées sont indiquées, ainsi que tous frais supplémentaires.

Caution

Si vous ne l’obtenez pas d’office, demandez un reçu de la caution. Attention: certaines cautions incluent des assurances, à vérifier avant pour éviter tout doublon.

Assurance: responsabilité civile et franchise

Il est très important d’avoir une assurance responsabilité civile avec une couverture d’au moins 1 million de francs. Il est aussi recommandé de conclure une assurance casco sans franchise. Le cas échéant, on peut souscrire à une couverture complémentaire ramenant la franchise à zéro.

Des accidents peuvent aussi se produire à l’étranger. Getty images

Les personnes s’assurant depuis chez elles évitent de se faire «refiler» sur place des assurances incompréhensibles. Attention: l’introduction d’un véhicule dans certaines régions, dans certains pays ou sur des ferries peut être interdite et stopper la couverture d’assurance.

Examen approfondi de la voiture

Chaque locataire devrait faire un tour du véhicule et contrôler lui-même son état technique, en vérifiant notamment les pneus usés, les freins défaillants, les phares, les dommages de carrosserie ou de peinture.
Nous vous conseillons de demander une confirmation écrite du loueur concernant les éraflures, même les plus minimes, et les petits défauts.

N’oubliez pas de vérifier aussi les papiers du véhicule et l’équipement de sécurité.

Une documentation et un contrôle insuffisants peuvent coûter cher lors de la restitution.

Essence

Privilégiez les contrats où la voiture est donnée et restituée avec le plein. Et gardez votre dernier ticket de caisse au cas où le volume ferait l’objet d’une contestation.

Restitution de la voiture

Nous vous conseillons de rendre la voiture de location durant les heures d’ouverture de l’agence. La restitution de la voiture en dehors des heures d’ouverture comporte un certain risque. Jusqu’à la réouverture de l’agence et si la voiture est endommagée, la question de la responsabilité peut éventuellement poser problème. En cas d’incertitude, il est recommandé de photographier la partie endommagée.

En cas de divergence concernant des dégâts notés dans le procès-verbal, il est recommandé de noter ces points sur ce document et de faire signer celui-ci par les deux parties.

Que faire en cas d’accident?

En cas d’accident, évitez de signer quoi que ce soit à l’étranger sans être absolument sûr. En cas de doute, demandez un traducteur ou l’assistance d’un avocat. Détail important: exigez l’adresse exacte de la partie adverse. Ensuite, contactez la société de location de la voiture et obtenez confirmation que les dégâts sont couverts par l’assurance.    

Location de voitures entre particuliers

La pénurie de voitures de location a dopé le partage payant de véhicules entre particuliers. Par exemple, en Suisse, la plateforme 2EM est dédiée aussi bien aux locations de vélos qu’à celles de voitures.

Pour louer un véhicule via 2EM, entrez sur le site internet le lieu ainsi que les dates et heures de réception et de retour souhaités. Ensuite, choisissez votre véhicule. En tant que propriétaire, vous serez averti par courriel ou SMS d’une nouvelle demande et disposez d’un délai de 24 heures pour accepter avant qu’elle ne s’annule. Après la location, les deux parties peuvent s’évaluer mutuellement sur 2EM.

Plus d’informations sur la plateforme 2EM ici.

Avant de choisir votre véhicule, n’hésitez pas à comparer les offres des différentes plateformes qui se diversifient à travers le monde.

Pour aller plus loin

Informations sur la prestation TCS location de voitures ici.

Check-list du TCS pour la réservation d’une voiture de location ici.

Catégories
Voyage

L’ABC du camping-car

Depuis quelques années, le camping-car a le vent en poupe. De plus, la pandémie a augmenté l’intérêt des Suisses pour cette maison sur quatre roues. Voyager sans risque avec un tel véhicule demande cependant des connaissances, que nous passons en revue ci-dessous.

Dans notre article papier intitulé «Première fois en camping-car?», nous abordons les points essentiels à connaître avant de prendre le volant d’un camping-car pour la toute première fois.

Lien vers l’article papier «Première fois en camping-car?»

Instructeur au TCS, Serge Gonin vous résume tout ça, et même davantage, en images, et en quelques minutes seulement.

Lien vers la vidéo du TCS «Conseils pour la conduite en camping-car»

Nous vous proposons maintenant d’aller plus loin dans cette préparation en abordant en premier lieu l’utilisation des installations à gaz liquéfié, des réservoirs d’eau claire et des eaux usées.

Appareils à gaz

Comment ça marche?

Les installations de gaz dans un camping-car peuvent s’avérer précieuses pour certains voyageurs. Elles permettent de cuisiner presque comme à la maison et de se doucher à l’eau chaude, par exemple. Mais ces installations doivent être conformes et aussi sécuritaires.

Si vous ne savez pas comment utiliser votre système à gaz, demandez à un professionnel de vous l’expliquer. Vous pouvez aussi recourir à une personne expérimentée pour une démonstration.

Contrôle obligatoire

Depuis décembre 2017, le contrôle des installations de gaz en Suisse doit être effectué tous les trois ans auprès d’un contrôleur de gaz examiné, comme le Centre Technique du TCS Vaud à Cossonay.

Il est de la responsabilité des utilisateurs d’appareils à gaz de prouver que leurs installations peuvent être exploitées en toute sécurité.

Nécessaire pour camper et transiter

Lors d’un contrôle de gaz, le contrôleur vous délivrera un certificat et une vignette prouvant que votre installation a été contrôlée et qu’elle est sécuritaire.

Le certificat ou la vignette devra être présenté lors de l’inscription dans un camping. Il en sera de même si vous souhaitez embarquer à bord d’un ferry avec votre camping-car.

Mais avant tout, n’oubliez pas qu’un contrôle régulier des installations de gaz vous protège vous et les autres usagers du camping, si vous avez décidé de vous arrêter dans une telle infrastructure.

Contrôle des installations de gaz au Centre Technique du TCS à Cossonay.

Des eaux et des réservoirs

Abordons ensuite le sujet des eaux. C’est un fait qui n’est pas toujours connu avant de voyager pour la première fois en camping-car, mais ce véhicule présente plusieurs types d’eaux et plusieurs réservoirs. Dans un camping-car, cohabitent en effet un réservoir d’eau potable, un autre pour les eaux grises, un autre pour les eaux noires et, enfin, le réservoir d’essence. Cela fait beaucoup. Gare à la confusion.

Eau potable

La plupart du temps, le camping-car est resté «immobilisé» pendant une période prolongée. Pendant ce temps, l’eau résiduelle dans le réservoir et les canalisations est devenue insalubre.

Par conséquent, il ne faut jamais remplir un réservoir d’eau fraîche sans l’avoir préalablement nettoyé à fond.

Ici, le TCS vous explique dans le détail comment nettoyer le réservoir d’eau potable et les conduites d’eau.

Mais attention: ne laissez pas trop d’eau dans le réservoir pour le voyage. En effet, sur les camping-cars les moins chers, le réservoir d’eau n’est pas toujours monté de telle manière à ce qu’il puisse rester parfaitement en place s’il est entièrement rempli.

En règle générale, l’eau non traitée peut être stockée sans problème pendant trois jours. Ensuite, tout dépend de facteurs tels que la température, la lumière, etc.

Les eaux grises

Les eaux grises sont les eaux qui s’écoulent de l’évier, par exemple. Ces eaux sont évacuées dans une bouche intégrée dans le sol et prévue à cet effet.

Où peut-on évacuer les eaux grises?

Les eaux noires

Les eaux noires sont les eaux qui proviennent uniquement des W.-C. chimiques. Elles sont stockées dans une cassette extractible.

Ici, le TCS détaille l’utilisation de ces installations encore souvent boudées par les voyageurs et aborde aussi le sujet des toilettes sèches.

Presque prêts!

Maintenant que votre camping-car n’a plus de secret pour vous, préparez votre itinéraire, afin d’éviter des manœuvres compliquées, ou pire, des dégâts lors d’un passage sous un pont beaucoup trop bas pour laisser passer votre véhicule.

Voici ci-dessous quelques liens TCS utiles pour voyager le plus facilement possible. Par exemple, certains GPS pour camping-cars permettent d’entrer les dimensions de votre véhicule afin de vous aider à choisir le meilleur itinéraire possible.

Le TCS a également répertorié pour vous les différentes aires en Suisse où vous pourrez vidanger vos différentes eaux.

Comparatif de navigateurs GPS pour camping-cars

Aires de vidange pour camping-cars en Suisse

Faire du camping sauvage en Suisse – autorisé ou interdit?

Emplacements pour dormir en camping-car en Suisse

Campings pour dormir en camping-car en Suisse: pincamp.ch, tcs-camping.ch

Le site internet du TCS regorge aussi d’une multitude d’autres informations destinées aux campeurs et leur propose également de nombreux avantages. Plus d’informations, ici.